L’univers d’une tortue

 
Je vous présente Charlotte, 
une tortue terrestre du type « boîte de l’est ».

La voici la journée de son arrivée chez moi, le 17 avril 2013. Elle a trois mois environ.

Elle se dépêche d’aller s’enfouir pour ensuite pouvoir observer ce qui l’entoure.

Mots clés : Lucie Brodeur, Charlotte, tortue terrestre Boîte de l’est, boite de l’est, Box Turtle, Eastern Box Turtle, L’ABC du textilien, Textile Essentials, technique textile, teinture, préparation, fibres, tissus, tricots, équipements, pH, température, application, colorants naturels végétaux, colorants directs acides pré-métallisés cationiques dispersés réactifs vat de cuve Identification des étoffes textiles, Impression textile, jet jigger beam winch paddle, duvetage, séchage, cuisson, calandrage, calandre, adoucissant, formules chimiques, douceur, main, drapé, suède, polar, synthétique, coton, laine, feutrage, stabilité dimensionnelle, infroissabilité, résine, réactant, température, Auteurs, vous voulez vous faire publier, je peux le faire pour vous. Vous avec des manuscrits qui dorment, publiez-le. Lucie Brodeur, Les productions luca, livres à télécharger gratuitement, livres gratuits, livres à éditer, pour les auteurs prêts à publier

Vous êtes un auteur(e) et vous voulez vous faire publier, c’est ici !

Elle est curieuse, lente à se décider et elle aime la musique, heureusement :-)


« Boîte de l’est » boîte, car c’est la seule qui peut complètement s’enfermer dans sa boîte. De l’est,  qui provient de l’est des États-Unis ou du Canada.

J’ai ensuite déterminé que c’était une femelle, d’abord par sa couleur (moins colorée qu’un mâle), ses yeux plus globuleux et par son anus qui est plus près de la carapace que celui du mâle qui se trouve à la moitié de sa queue environ. Je peux me tromper, bien sûr, car elle est bien jeune et que sa maturité sexuelle n’arrivera que vers quatre ou cinq ans.

L’accouplement est plutôt brutal, parait-il, et elle peut garder ses oeufs à l’interne jusqu’à quatre ans. C’est la température du milieu où elle dépose ses oeufs qui déterminera si ce sont tous des mâles ou tous des femelles. Ensuite, elle ne s’en occupera plus. Spécial, non ?

Son habitat est naturel : terreau humide (pour que sa carapace reste belle, sans craqueler), des plantes aériennes (épiphytes), du bois séché (exprès pour les aquariums) et des bols en pierre, un pour l’eau (et le bain) et l’autre pour la nourriture. J’ai ajouté une lampe UVB et une lampe UVA ainsi qu’une plante de thym.

pour les trucs santé, c’est ici !

Curieuse, même en prenant son bain. Puis, l’élan vers la bouffe. De plus, Charlotte se sert de ses pattes pour attraper la nourriture (crevettes et autres). Jeunes, ces tortues sont surtout carnivores et de plus en plus herbivores en vieillissant jusqu’à 50 ou 100 ans (moins, si elles n’hibernent pas).


8 mai 2013. Je viens de lui fournir un grand bac en pierre pour la baignade. Charlotte l’apprécie beaucoup, elle y est depuis plus de deux heures, à l’ombre, enfouie comme si elle était sous le terreau, ce qu’elle ferait habituellement. Et oui, elle y a passé la nuit et semblait très heureuse au réveil.

Les femelles peuvent pondre entre deux et dix oeufs, selon l’espèce. L’incubation se fait entre 75 et 85 jours à 85% d’humidité. Les oeufs incubés à 22 ‘C (71 ‘F) seront tous des mâles. Les oeufs incubés à 26 ‘C (79 ‘F) vont donner des mâles et des femelles et les oeufs incubés à 31 ‘C (88 ‘F) vont produire des femelles.

J’ai agrandi son terranium, c’est tout nouveau pour elle, mais elle semble en admiration devant mon écran de veille sur les planètes. De plus, elle adore le gazon et elle s’y cache.


14 mai 2013. Voilà maintenant Germaine, la soeur de Charlotte, un peu plus petite et plus foncée.

Germaine, à droite, veut faire la connaissance de Charlotte enfouie dans l’herbe, à gauche.

L'entrée de Germaine dans son nouvel environnement s'est très bien passée. Elle en a fait le tour trois fois au moins, a tout essayé : 3 baignades dans les 2 points d'eau, l’escalade du thym qui lui plaisait beaucoup (3 fois), toutes les branches, le tapis à reptile auquel elle peut s'accrocher pour se sortir d'un endroit plus petit, etc. Évidemment, le gazon est très apprécié, elle a failli s'engouffrer par-dessus Charlotte pour finalement s'en creuser un pas très loin.

16 mai 2013 : Germaine (à droite), tout comme Charlotte, explore le territoire et grimpe partout, aime se baigner mais n’est pas intéressé par la nourriture.

16 mai 2013 : Germaine (à droite), à l’opposé de Charlotte, n’est pas du tout intéressé par la bouffe et cela, même si elle a les quatre pattes dedans (cela m’inquiète un peu mais ça devrait revenir).


20 mai : Elle n’a toujours pas mangé, malgré l’éclairage des ultra-violets et des infrarouges. Je ne la vois pas non plus ouvrir sa gueule pour boire lors des baignades. J’ai vraiment hâte qu’elle se décide. Elle est encore curieuse et exploratrice.


                            La suite :  Le sauvetage de Germaine ou Tortues2


                                                Tortues3       Tortues4    Tortues5


De la nourriture pour votre tortue, c’est ici !

Mes articles de blog